L’art de Palekh est le chef-d’œuvre de la culture mondiale.

palekha1

La miniature sur laque, qui y est surgie aux années 20 du XX-éme siècle sur la base de la peinture ancienne russe, a fait Palekh reconnu dans le monde entier. Jusque lá Palekh avait été connu en Russie pendant trois siècles comme l’un des centres importants de la peinture d’icônes. Après la révolution du 1917 du fait de l’interdiction imposée sur la religion les anciens peintres d’icônes ont commencé á chercher la nouvelle occupation, qui leur permettrait d’utiliser leur expérience des peintres. La solution a été trouvée grâce au talent peu ordinaire d’Ivan Golikov et aux capacités d’organisateur de son beau-frère A.A. Glazounov. Sur la base de l’expérience de la miniature de Loukoutine et des traditions artistiques de la peinture ancienne russe Golikov a commencé á peindre des miniatures. Les oeuvres ravissants et originaux du maître ont fait entraîné ses collègues. En 1924 sept maîtres de Palekh ont fondé l’Atelier de la peinture ancienne. Ainsi a été retournée la nouvelle page dans l’histoire ancienne de l’industrie artisanale, ce qui a conduit á ce que la miniature sur laque de Palekh est devenue généralement reconnue.

palekha6

L’art traditionnel de Palekh est caractérisé par l’expression des idées sous une forme des images folkloriques, qui sont remplis du contenu. Le folklore a toujours était et reste la source d’inspiration des peintres de miniatures. Les motifs de genre généralement portent un caractère rétrospectif. Ils ne rendent pas seulement l’hommage á la mémoire historique, á la poétisation du passé, mais aussi recherchent l’harmonie dans les sujets d’éternité, qui expriment le charme et la beauté apaisante de la besogne et des amusements humains.

palekha4

Les œuvres littéraires classiques auxquels s’adresse chaque génération des artistes de Palekh, se présentent et reflètent notre vie actuelle d’une différente maniére. Chaque fois les chefs-d’œuvre de chrestomathie acquièrent une nouvelle vie. Chaque maître conçoit á sa façon le même sujet et l’enrichit non seulement par sa perception émotionnelle et son exécution professionnelle, mais aussi fait créer l’image á sa maniére, tout en y ajoutant de diverses nuances, ce qui rend le sujet peu commun. A son époque Goethe parlant de sa compréhension de l’art, soulignait que les artistes abordant les mêmes sujets et les mêmes caractères, qu’auparavant, en permanence «les inspirent et présentent» á la nouvelle façon. C’est ainsi, que Goethe comprenait l’art, la maniére où il était réalisé par des anciens grecs et des français selon de certains critiques d’art. Les artistes, qui ont obtenu la liberté de leur activité créatrice grâce aux transformations démocratiques ayant lieu dans la société, l’en ont jouit de différente maniére. La génération aînée de grands professionnels est restée fidèle aux sujets classiques: aux motifs folkloriques, aux sources littéraires. Elle est adepte de la perception élevée de la vie. Ses oeuvres révèlent l’image poétique du monde.

palekha3

La situation d’aujourd’hui dans la Russie fait inciter á la recherche de nouvelles idées. Le retour á la peinture d’icônes est un processus réjouissant, compliqué non seulement pour Palekh. Tandis que la création du centre unique de la miniature sur laque, qui s’est fait connu dans le monde entier, est devenue possible grâce á un haut style des peintures anciennes de Palekh, le renouveau de la peinture d’icônes se fait grâce á la conservation de la technique de la peinture d’icônes sur les miniatures, la préservation de l’esprit d’images. L’icône orthodoxe russe est un matériau riche inépuisable, qui n’a pas d’analogies. C’est la vie même, qui suscite á l’artiste la compréhension de l’image d’icône. En même temps la miniature reste l’art principal de Palekh , cependant, aujourd’hui il n’est présente pas comme un entier, comme il avait été il y a 10 ou 15 ans. Un nombre très réduit de grands professionnels travaille par la variante principale «classique», tout en animant chaque fois les images traditionnelles. L’importance de cette option consiste en ce que les peintres préserves les trésors inestimables en état non conservé, sec et académique, mais chaque fois trouvent des nouveaux procédés, tout en remplissant par la force de vie et par la beauté les sujets éternels, qui reflètent des idéaux éthiques et esthétiques du peuple.

palekha2

Malgré d’importants changements, qui se sont opérés dans l’activité créatrice des artistes de Palekh, la miniature de Palekh continue correspondre á l’épithète «féerique». Cela s’exprime non seulement par la prédominance des sujets féeriques, mais aussi par la structure des images, pleines de la poésie élevée fantastique. Le motif le plus populaire de la miniature de Palekh est l’image de l’oiseau de feu. Des personnages féeriques se rendaient á chercher l’oiseau de feu, qui non seulement personnifiait la beauté grâce á son plumage de soleil, mais aussi servait du symbole de la jeunesse et du bonheur éternel. Pendant des décennies l’oiseau de feu servait d’emblème de l’art de Palekh, en reflétant l’essence du bel et jeune art, qui existe malgré tous les ébranlements de l’histoire et de la vie. La miniature sur laque de Palekh non seulement personnifie la mémoire historique et l’originalité nationale du peuple. Elle refléte l’art mondial dans toute sa diversité á partir des images antiques jusqu’au chrono populaire et sert de porteur des idéaux humains éternels de l’harmonie et de la bonté. Zhar-Ptitsa for decades was an emblem of Palekh art, reflecting the essence of beautiful and young art existing in spite of all historical and life shocks. Palekh lacquer miniature is not only the embodiment of historical memory and national originality of the nation.

palekha5

Source: artrusse.ca

Метки , , . Закладка постоянная ссылка.

Возможность комментирования заблокирована.